Comment améliorer la performance financière d’une entreprise ?

Vous souhaitez lire l'article plus tard ?

Téléchargez l’article en format PDF et recevez-le directement dans votre boite mail ! 

Les entrepreneurs ambitieux doivent surveiller de près la performance financière. Car elle reflète la santé de l’entreprise, rassure les investisseurs potentiels et permet de dégager des ressources supplémentaires pour améliorer en continue le développement de votre entreprise.

 

Mais savez-vous réellement ce qu’est la performance financière ? En cas de doute, nous vous expliquons dans cet article de quoi il s’agit et pourquoi est-il important pour votre entreprise de la piloter.

 

Puis, afin de vous aider à améliorer la performance financière de votre société, nous avons listé et expliqué les 5 étapes indispensables à mettre en place.

 

Vous disposerez alors de toutes les informations pour contrôler et améliorer les résultats, les marges et la rentabilité financière de votre business.

Sommaire
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Performance financière : de quoi parle-t-on ?

La performance, c’est atteindre vos objectifs en utilisant les ressources à votre disposition de la meilleure des manières. À l’image d’un joueur d’échecs qui dispose d’un nombre limité de pièces pour gagner une partie, l’entrepreneur doit atteindre ses objectifs avec des ressources limitées. Ces ressources sont humaines, matérielles, immatérielles et… financières !

 

La performance financière, c’est donc l’atteinte des résultats fixés sur une période, en utilisant les finances de votre entreprise de manière optimale.

 

D’un côté, vous avez des objectifs financiers. Il s’agit en général d’objectifs liés aux ventes, aux marges, ou à la rentabilité. Pour atteindre cet objectif, vous allez utiliser une ressource à effet de levier : les finances. Il s’agit des ressources financières à la disposition de votre entreprise pour générer de l’activité. Ces finances sont principalement :

  • La trésorerie
  • Les fonds propres
  • La dette bancaire

 

Vous pouvez aussi bénéficier d’aides, de subventions, ou de crowdfunding par exemple.

 

Comme souvent, l’argent ne fait pas tout. Vos équipes, votre capacité à innover, la satisfaction de vos clients et votre image de marque joueront aussi un rôle important dans le développement de votre entreprise.

 

Mais l’argent est le nerf de la guerre. Utilisé de la meilleure des manières, il vous permettra de financer les meilleurs investissements, d’avancer les fonds nécessaires pour lancer des missions ou des productions plus importantes, de booster votre visibilité et votre réputation grâce aux campagnes marketing, et bien d’autres actions profitables pour votre business.

 

En pilotant la performance financière de votre entreprise, vous vous assurez aussi un avantage concurrentiel. Car trop d’entrepreneurs négligent la gestion des finances. Ils passent à côté d’opportunités et d’effets de leviers qui leur permettraient d’aller plus vite. Voyons maintenant ensemble comment mettre en place ce pilotage de la performance.

Les 5 étapes indispensables pour améliorer la performance financière

Améliorer la performance de votre entreprise en partant d’une feuille blanche, cela fait un peu peur. Entre les objectifs financiers, les indicateurs, les outils, les process… Vous risquez de vous décourager.


La meilleure méthode selon nous est de procéder étape par étape. Tout d’abord, fixez les objectifs financiers cohérents et réalistes. Ensuite, mettez en place des indicateurs de mesure des performances, présentés dans un tableau de bord. Enfin, en analysant ces indicateurs et les écarts entre les objectifs et la réalité, vous pourrez prendre des décisions éclairées, basées sur la meilleure information.

Comment améliorer la performance financière d'une entreprise

Évidemment, vous pouvez compter sur votre expert-comptable, pour vous aider à passer avec succès chacune de ces 5 étapes. Nous vous en parlons un peu plus loin.

Étape #1 : Fixer des objectifs

Nous l’avons vu plus haut, la performance c’est dans un premier temps l’atteinte des objectifs. Donc, il n’y a pas de performance sans objectifs ! Cette première étape est aussi un très bon moyen de fixer une étoile du nord à atteindre. C’est un élément de motivation supplémentaire pour vous et pour vos équipes.

 

C’est en visant la lune que l’on atteint les étoiles”. Cet adage reflète une des caractéristiques des objectifs financiers que vous pouvez vous fixer : l’ambition. L’ambition est un moteur. Elle vous permettra de trouver des solutions pour maintenir le cap, et améliorer en continu le développement de votre entreprise.

 

Évidemment, l’équilibre entre ambition et réalisme est important. Ne franchissez pas la frontière de l’impossible, au risque de mettre trop de pression sur vos épaules et de décourager vos équipes.

 

Vos objectifs financiers doivent être mesurables et définis sur un horizon de temps précis. C’est comme cela que vous pourrez mesurer l’état d’avancement des résultats et les écarts entre les objectifs et le réalisé.

Comment améliorer la performance financière d'une entreprise

Les objectifs financiers dépendent de votre business, du niveau de maturité de votre entreprise, de votre marché et des ressources que vous êtes capables de mobiliser.

Voici quelques exemples d’objectifs financiers :

  • Doubler le bénéfice net d’ici 3 ans.
  • Diminuer le coût de revient des produits de 20% à la fin de l’exercice comptable.
  • Atteindre la rentabilité financière 20% plus vite chaque année, durant 5 ans.

Chez EARN, nous avons développé un service de coaching pour travailler avec vous sur la fixation d’objectifs pertinents, adaptés et ambitieux. Nous vous aidons ensuite à prendre les meilleures décisions – basées sur les bons outils et les bons process – pour atteindre (voire dépasser !) vos objectifs.

Étape #2 : Mettre en place des KPI

Les KPI sont des outils de mesure de la performance. On parle aussi d’indicateurs clés de performance (key performance indicators). Ils servent de points de contrôle et d’alerte quant aux performances actuelles de votre entreprise. C’est un outil indispensable pour piloter les résultats dans les meilleurs temps. Nous en parlons plus en détails dans notre article sur les 5 indicateurs financiers à suivre pour piloter la performance


Sans indicateurs, vous naviguez à vue, sans savoir si votre entreprise se dirige dans la bonne direction pour atteindre vos objectifs
. Vous passez donc à côté de sous-performances à redresser. Mais surtout, vous ne détectez pas les sur-performances lorsque les indicateurs sont au vert et que votre business dépasse les objectifs. Et c’est dommage, car des actions auraient pu être mises en place pour répliquer les causes racines de ces bonnes performances.


Si nous reprenons l’exemple évoqué dans l’étape #1, les KPI pourraient être les suivants :

  • Doubler le bénéfice net d’ici 3 ans EBE (excédent brut d’exploitation) ou RNC (résultat net comptable).
  • Diminuer le coût de revient des produits de 20% à la fin de l’exercice comptable coût de revient par produit.
  • Atteindre la rentabilité financière 20% plus vite chaque année, durant 5 ans seuil de rentabilité en jours de chiffre d’affaires.
On prend contact ?
30 minutes pour échanger au sujet de votre entreprise et vous faire un devis gratuit.

Étape #3 : Disposer d’un tableau de bord

Le tableau de bord est l’outil synthétique dans lequel vous retrouverez vos KPI, ainsi que toutes les données essentielles au suivi de la performance financière.

 

Il doit être :

  • Adapté aux objectifs : les informations présentes dans le tableau doivent figurer uniquement si elles ont un rôle à jouer par rapport à l’atteinte des objectifs (étape #1).
  • Clair et synthétique : en quelques secondes, vous devez comprendre l’essentiel de l’information (les performances, la progression, les écarts).
  • À jour et fiable : les données présentes dans le tableau doivent être à jour, pour prendre des décisions rapidement, et fiables pour vous baser sur la bonne information.
Comment amélioer la performance financière d'une entreprise

Comme dans l’exemple ci-dessus, le choix d’un nombre limité d’indicateurs est la meilleure solution. Le but étant de prendre des décisions éclairées, vous ne devez pas être noyé par des montages de chiffres à analyser. Ici, nous voyons en un clin d’œil que la hausse du chiffre d’affaires a impacté la trésorerie, avec un allongement du BFR. L’analyse des écarts visibles sur la dernière colonne vous permettra de mettre en place rapidement un plan d’action.

Étape #4 : Analyser les écarts

La différence entre les résultats réalisés et les résultats prévus vous donne des écarts. Ces écarts peuvent être positifs pour votre entreprise (sur-performance) ou négatifs (sous-performance). Derrière chaque écart se trouve une information essentielle : la cause racine. C’est l’élément qui explique cet écart.

 

Par exemple, la cause racine d’une hausse du BFR peut-être une facture impayée, pour un montant important. Dans ce cas, vous devrez savoir si le process de relance a bien été suivi, si le client est fiable, s’il a payé un acompte lors de la livraison du produit ou du service, etc.

 

C’est en analysant ces écarts que vous trouverez :

  • Des solutions pour réduire – voire supprimer – les sous-performances ;
  • Et des actions à répliquer pour atteindre – voire dépasser – vos objectifs.

 

Sans cela, vous ne ferez qu’au mieux constater des résultats. Et vous passerez à côté de l’opportunité d’améliorer en continue les performances de votre entreprise.

 

Enfin, il est également possible de calculer des écarts entre les performances de votre entreprise et celles des entreprises de votre secteur. Chez EARN, nous utilisons des outils qui récupèrent les données sectorielles, afin de les comparer à vos propres résultats. Une corde de plus à votre arc, pour améliorer en permanence vos résultats.

Étape #5 : Prendre des décisions éclairées

La prise de décision, c’est l’activité principale de l’entrepreneur. Chaque jour, vous prenez une multitude de décisions, aux conséquences plus ou moins importantes. Nous l’avons vu, la finance joue un rôle très important dans le développement de votre société. Ainsi, les décisions qui impactent votre performance financière ne doivent pas être prises à la légère. Grâce aux 4 premières étapes, vous disposez dans les meilleurs temps d’informations précieuses pour appuyer votre prise de décision.

 

Reprenons l’exemple évoqué à l’étape 4. Si vous détectez une hausse du BFR due au retard de paiement d’un client, mais que cet écart mériterait d’être absorbé, par rapport à l’intérêt de cette vente pour votre business, alors vous pouvez décider d’identifier ce client d’une certaine manière dans votre CRM (logiciel de gestion clients). Vous pouvez également financer toutes vos factures de vente grâce à de l’affacturage par exemple. Les objectifs de BFR peuvent être revus à la baisse pour les prochains mois, car vous estimez que la relation avec ce client est précieuse pour l’atteinte des objectifs (étape #1).

 

Chez EARN, nous prenons le temps de définir avec tous nos clients les indicateurs cohérents pour leurs entreprises. De fait, lorsque nous mettons à jour la comptabilité au fil du temps, les entrepreneurs peuvent avoir une vue en direct de leurs KPI financiers. Ainsi, nous mettons toutes les chances du côté de nos clients, pour améliorer leur performance financière.

Sommaire

Experts-comptables pour entrepreneurs ambitieux

Abonnez-vous
à la newsletter
de EARN

Une fois par mois, nous vous envoyons toutes les infos que vous devez savoir pour gérer votre entreprise.

En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site."