Cryptomonnaies et trésorerie d’entreprise : les risques et les opportunités

Vous souhaitez lire l'article plus tard ?

Téléchargez l’article en format PDF et recevez-le directement dans votre boite mail ! 

*Vous serez automatiquement inscrit à notre newsletter

Comment faire travailler l’argent de votre entreprise de manière optimale ? C’est une question que vous vous posez lorsque la croissance de votre société est saine et que les meilleures pratiques de gestion financière sont en place. Or, la rémunération des placements bancaires à court et moyen termes n’est pas très attractive…

 

En face de cela, l’essor des cryptomonnaies comme le Bitcoin éveille probablement chez vous de l’intérêt. Et vous n’êtes pas le seul. Beaucoup d’entrepreneurs et de directeurs financiers songent à placer leur trésorerie excédentaire dans des cryptoactifs.

 

Mais face à cette nouvelle finance, de nombreuses questions se posent.

 

Chez EARN, les sujets autour de la finance et des nouvelles technologies sont au cœur de nos centres d’intérêt. Aussi, nous sommes conscients des questions que vous vous posez à propos des cryptomonnaies, du Bitcoin et de la finance d’entreprise. Et nous souhaitons vous apporter des réponses.

 

Dans cet article, nous vous présentons les opportunités et les risques liés au placement de la trésorerie d’entreprise dans les cryptomonnaies. Attention, l’investissement comporte des risques. Notre rôle n’est pas de vous conseiller dans l’achat de tel ou tel actif, mais de vous offrir une vue d’ensemble sur les principaux enjeux autour de ce sujet.

SOMMAIRE

1 - Pourquoi placer une partie de votre trésorerie d’entreprise dans des crypto-actifs ?

Entre la révolution apportée par la technologie blockchain, l’essor du Bitcoin (BTC) et des performances parfois mirobolantes, les cryptomonnaies frappent fort à la porte des entreprises. Voyons ensemble les principales opportunités qui s’offrent aux entrepreneurs.



1.1 - Le Bitcoin : un crypto-actif de plus en plus sérieux pour les entreprises

Le Bitcoin est la reine des cryptomonnaies. Née en 2008, c’est une technologie pair à pair dont la création de chaque unité et la gestion des transactions sont prises en charge collectivement par le réseau.                               

À l’origine du Bitcoin, il y a une idéologie : le  BTC est libre, ouvert et décentralisé. Il s’affranchit des banques et des États et rend possible des usages qui ne peuvent pas être couverts par les systèmes de paiement traditionnels :

  • des transactions rapides de pair à pair ;
  • et des paiements dans le monde entier avec aucun (ou très peu) de frais de traitement.

 

En 2021, des entreprises comme Square, Tesla, Meitu et MicroStrategy ont placé plusieurs milliards de dollars de trésorerie dans le Bitcoin ! 

Ces entreprises ouvrent la voie vers la possibilité de placer une partie des réserves financières dans la cryptomonnaie la plus célèbre : le bitcoin.

 

Si ces entreprises se sont tournées vers le BTC, c’est parce qu’il présente de nombreux avantages. Bitcoin.org en liste 7 :

  1. Les frais les plus bas du marché.
  2. Une protection contre la fraude.
  3. Des transferts internationaux sans délai.
  4. Aucune conformité PCI requise.
  5. Un gain de visibilité gratuit.
  6. La multi-signatures.
  7. Une comptabilité transparente.

 

Et si les Etats favorisaient les paiements en cryptomonnaies ? Alors que la BCE ne considère pas le BTC comme une monnaie, en 2021, le Salvador l’autorise en tant que devise légale sur son territoire (au même titre que le dollar). Un événement à la fois précurseur et marginal, qui fait quand même réfléchir.

 

Enfin, sachez qu’en France, il est possible pour une entreprise de passer par un intermédiaire pour acheter et placer ses Bitcoin. C’est le cas notamment de Coinhouse, qui fait partie des prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) enregistrés auprès de l’AMF.

 

💡 Créé en 2008, le Bitcoin, présente aujourd’hui de sérieux arguments pour diversifier les placements de trésorerie des entreprises. De grandes sociétés ont passé le cap, un État l’a officialisé en tant que devise légale et des solutions facilitent grandement les placements en BTC.

1.2 - Des performances qui font tourner la tête

Outre les avantages que nous avons vu, si des entreprises investissent dans les cryptomonnaies, c’est aussi parce qu’elles présentent des performances impressionnantes.

 

Voici quelques exemples :

                  + 8 600% de hausse pour le BTC entre octobre 2016 et 2021

 

                  + 37 719% de hausse pour l’Ether entre octobre 2016 et 2021



        + 4 819% de hausse pour le Litecoin, entre novembre 2016 et octobre 2021

 

Des performances sur 5 ans à couper le souffle, pour les 3 principales capitalisations dans le secteur des cryptomonnaies.

 

Certes, ces performances varient énormément à court terme (nous en parlerons plus bas). Aussi, toutes les cryptomonnaies ne se valent pas. Mais le coût d’opportunité d’ignorer ces nouveaux placements peut être énorme pour votre entreprise.

 

Voyons maintenant ensemble quels sont les principaux risques.

2 - Crypto et trésorerie : risques et zones d’ombre pour les entreprises

La réglementation, la jeunesse de cette technologie et la volatilité sont les principaux risques à connaître, lorsqu’on s’intéresse aux cryptomonnaies.

2.1 - La réglementation

Les cryptomonnaies sont jeunes et n’entrent pas dans les critères de la Banque Centrale Européenne pour être considérées comme une monnaie (nous y revenons plus bas). Cela entraîne des zones d’ombre et des problématiques en termes de réglementation.


Du côté des banques, les transactions entre vos comptes et des plateformes de cryptomonnaies peuvent être bloquées. Car la réglementation de lutte contre le blanchiment est stricte. Veillez à prévenir votre banque avant de vous lancer dans ce type de placement. Et dirigez-vous obligatoirement vers un prestataire enregistré auprès de l’AMF.

Avant d'investir dans les cryptomonnaies tête baissée, il faut se poser quelques questions. Mais ne vous inquiétez pas, "si vous le faites pour placer votre trésorerie, comme dit l'avoir fait Tesla, il n'y a pas d'obstacle juridique particulier", souligne Emilien Bernard-Alzias, avocat chez Simmons & Simmons. Comprenez qu'il est tout à fait légal pour une entreprise de se procurer des cryptomonnaies.

Le JDN - 16/02/2021

D’un point de vue comptable, les ressources et les cas d’usages commencent à se développer. Dans le cas où vous investissez dans des cryptomonnaies uniquement pour diversifier vos placements financiers, alors ces dernières seront comptabilisées dans des comptes de trésorerie (classe 5 du plan comptable général). Tant que vous ne vendez pas vos cryptomonnaies, cela n’a aucun impact sur votre fiscalité. Par contre, dès que vous vendez, il faut calculer une plus ou moins value : la différence entre la valeur d’achat et la valeur vénale.

Quand on garde ses crypto en stock, rien n'impose d'un point de vue fiscal d'intégrer la plus-value à la fin de l'exercice", souligne Alexandre Lourimi, avocat fiscaliste chez ORWL

Le JDN - 16/02/2021

Le calcul de cette plus ou moins value peut poser problème. Heureusement, des entreprises comme Cryptio et Waltio permettent de calculer et de déclarer les plus-values réalisées sur les placements de cryptomonnaies.

 

Quoi qu’il en soit, si vous décidez de placer de la trésorerie dans des cryptomonnaies :

 

  1. informez votre expert-comptable et votre banque en amont ;
  2. choisissez un prestataire de confiance ;

  3. sécurisez un maximum vos cryptomonnaies (grâce à des solutions comme Ledger ou Fireblocks par exemple).

2.2 - Un pari risqué

Nous en parlions ci-dessus, la Banque Centrale Européenne explique que le Bitcoin n’est pas une monnaie. Ce point de vue s’applique aux autres cryptomonnaies. Les principaux arguments de la BCE sont les suivants :

  • les bitcoins ne sont pas émis par une autorité publique centrale (absence de garantie) ;
  • ce n’est pas un moyen de paiement accepté partout ;
  • ils ne sont pas à l’abri du piratage informatique et il n’existe pas de protection juridique en cas de vol ;
  • sa valeur est très volatile.

 

La volatilité, c’est l’ampleur des variations du cours d’un actif financier sur une période. Effectivement, si nous prenons l’exemple du Bitcoin, nous voyons que sur une année son cours varie énormément.

                     Cours du BTC en USD entre octobre 2020 et 2021

Le fait de s’exposer de manière trop importante aux fluctuations d’un actif financier est extrêmement risqué. Aussi, il est courant en matière d’investissement de respecter l’adage “ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier”, pour limiter les risques. Les cryptomonnaies doivent être vues comme un placement financier parmi d’autres. Elles sont intéressantes par leur potentiel de performance, mais restent jeunes et volatiles.

 

Si vous souhaitez placer une partie de votre trésorerie d’entreprise dans des cryptomonnaies, soyez très prudent. Vous pouvez considérer ce placement comme marginal et destiné par exemple à diversifier vos finances.

 

Lorsqu’on débute, le Bitcoin est souvent présenté comme le meilleur moyen d’investir. Il s’agit de la cryptomonnaie la plus importante en termes de capitalisation, la plus ancienne et la plus sécurisée à ce jour (son protocole n’a jamais été hacké). Aussi, sachez qu’il existe des cryptomonnaies qui répondent à certaines problématiques comme la volatilité. Il s’agit des stablecoins : des cryptomonnaies indexées en totalité sur des devises, comme l’euro et le dollar.

 

Enfin, évoquons l’impact écologique des cryptomonnaies. Leur production requiert du matériel informatique sophistiqué, ainsi qu’une grande quantité d’énergie. Cela entraîne une double problématique de déchets électroniques et d’empreinte carbone. Or, dans une économie où la transition énergétique et le développement durable prennent de plus en plus de place, l’avenir des cryptomonnaies – dans l’état actuel de leur mode de fonctionnement – pourrait être menacé.

 

Cet impact écologique peut également aller à l’encontre des attentes de vos partenaires : actionnaires, salariés, clients… Il est important de prendre ce critère en compte, car la recherche de rentabilité financière n’est pas forcément une fin en soi.

 

Voilà pour ce premier article à propos des cryptomonnaies. Si vous avez des questions, ou que vous souhaitez lire de nouveaux contenus sur ce sujet, contactez-nous sur nos réseaux sociaux. Et si vous souhaitez faire un point sur la gestion financière de votre société, réservez un appel de 30 minutes avec un expert de chez EARN.

VOUS SOUHAITEZ EN
SAVOIR PLUS ?
Échangez au sujet de votre entreprise et obtenez un devis gratuit.
Sommaire
inscription calendrier de l avent

Remplissez le formulaire pour recevoir le calendrier de l’avent : 

Vous souhaitez échanger avec
un expert ?

Prenons 15 min pour parler de votre entreprise et de vos objectifs*

logo earn expert comptable

Alexis Slama, 

Co-fondateur

Guillaume Thomas, 

Co-fondateur 

& Expert-comptable

En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site."